Copie de Ap DSCF1104.jpg

Par instant... Les gens dansent

Création 2022 I OPUS 2

Tout commence par des rencontres et des confidences sur des histoires de danse…

Dominique, Elisabeth, Patrick, Cathy, Fred...

Leurs récits vont prendre vie sur scène et s'incarner à travers deux nouveaux corps ...

Côte à côte, ces corps passeurs de mémoire vont faire

valser des souvenirs qui ne swinguent plus,

faire renaître les soirées oubliées,

endiabler ces slows gênés et même

tenter de créer une aventure collective mouvementée.

« Des histoires à danser debout » fait écho aux expériences vécues, aux instants où chacun s'est vu un jour invité à danser...

À la fois témoin d'histoires et d'émotions personnelles, ce spectacle prend le parti de

convaincre les  « oubliés du dance floor » d'un jour y retourner...

Par instant ... Les gens dansent

Une réflexion basée sur des témoignages de vie

L'opus 1, Racontez-moi, qui s'employait à décoder la danse contemporaine a suscité de nouvelles questions au sein du public. Mathilde Dinard a souhaité approfondir ces questions avec un deuxième opus se penchant sur le rapport de chacun.e au mouvement et au corps, dans la relation à soi mais aussi aux autres.

 

Elle a donc collecté des témoignages écrits ou oraux auprès de profils très différents : à la sortie des médiathèques, dans les bars, les lieux publics... Certaines de ces histoires de danse intimes font partie intégrante de la bande-son du spectacle.


 

Des situations portées par la pluridisciplinarité

La collecte a dévoilé des histoires de danses drôles, heureuses mais aussi déplaisantes ou gênantes. Si chez certain.e.s la danse est source de liberté et d'évasion, chez d'autres la notion de plaisir est plus rare... Ces expériences résonnent au creux des mouvements des interprètes aux corps passeurs de mémoire :

Crainte d'être soi, soi face à l'autre ? Qu'est-ce que ces histoires dévoilent du rapport de chacun face au groupe ? De notre relation, aujourd'hui, au corps individuel, au corps collectif ?

Pour ébaucher des réponses, tous les moyens sont bons : le verbe prête main forte au décor et aux gestes ;  théâtre et danse s'emmêlent alors pour transmettre ce frisson collectif du mouvement. 

Un dernier tableau collectif

La scène finale du spectacle a été pensée sous forme de création augmentée. Un atelier d'écriture chorégraphique en amont du spectacle avec un groupe permet une mise en scène originale et le renforcement du lien social par la communication rythmique. Chaque territoire offre ainsi une histoire écrite au présent. Ou comment des danseurs-amateurs, des non-danseurs, des bougeurs sont capables de se créer un langage commun, en "live".

SPECTACLE TOUT PUBLIC, DÈS 6 ANS I DURÉE 1H

DISTRIBUTION

Conception  Mathilde Dinard

Interprètes  Eglantine Chauchaix et Mathilde Dinard

Création musicale  Erwan Martinerie

Création lumière  Caroline Boyer

Structure scénographique Francis Beninca

Regard extérieur  Gildas Puget

Crédits photos  Luc Cavellec et Gwen Melin

CO-PRODUCTIONS

C.C Grain de Sel, Séné I C.C L'Artimon, Locmiquelic I

La Grande Boutique, Langonnet

SOUTIENS

L'Hermine, Sarzeau I Ville d'Auray I Région Bretagne I Spedidam
 

 

DOCUMENTS

 Un spectacle // deux versions

Afin d'être en accord avec son discours, et de continuer à emmener la danse là où on ne l'attend pas , la compagnie a souhaité le faire sortir des théâtres et faire vivre ces histoires de danse et récits de vie au grand jour !

Il existe donc deux versions du spectacle :

  • en salle pour des sensations d'anonymat et d'intimité grâce à l'obscurité et aux effets de scène

  • en extérieur, pour une version hors-les-murs au plus proche des publics mais aussi dans l'espoir de toucher un non-public pour qui résonneraient aussi ces histoires familières.

Bande-annonce du spectacle I version en salle

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom